Google à la rescousse du trafic des médias suite à la baisse du reach sur Facebook

Baisse de reach Facebook : Google à la rescousse des médias

Analyse de trafic Google et Facebook

Les données fournies par Chartbeat et Parse.ly montrent que le trafic envoyé par Google aux médias est en hausse.

Le 11 janvier, Facebook annonçait un changement majeur sur l’algorithme du fil d’actualité. Cette mise à jour disait réduire la portée des pages au profit de celle des profils.
Mark Zuckerberg souhaite que les interactions entre amis soient au centre de notre activité sur Facebook, les médias, qui se servaient de leurs pages Facebook pour attirer des visiteurs, voient donc aujourd’hui leur trafic diminuer.

Heureusement, Google semble compenser cette perte.

C’est ce que semble montrer les statistiques fournies par Chartbeat. Près de 50 000 sites web utilisent les services de la société new yorkaise qui analyse pas de loin de 50 milliards de vues par mois. Chartbeat fourni donc suffisamment de données pour pouvoir étudier les nouvelles tendances.

Même si Google était déjà la première source de trafic chez leurs clients, on remarque une importante hausse du trafic apporté par le moteur de recherche au détriment de celui apporté par le réseau social.

Trafic sur les Facebook et Google sur les sites Chartbeat
En effet, Chartbeat annonçait dans un billet que le trafic généré par les recherches Google vers les sites d’éditeurs avait augmenté de 25 % depuis janvier 2017, ce qui dépassait largement la baisse des références Facebook.

En approfondissant les recherches, la société a permis de tirer de nouvelles conclusions. Il s’avère que cette hausse de trafic provient principalement du mobile et plus précisément des pages AMP (Accelerated Mobile Pages).
Ces données font alors écho à l’annonce de Google concernant l’utilisation d’AMP par plus de 31 millions de sites web.

Trafic des recherches Google mobile par AMP
Des tendances similaires ont été observées par Parse.ly, utilisé par près de 2500 sites dont de nombreux grands médias (The wall street journal, huffpost…).
Le trafic apporté par Facebook sur ces sites a diminué de 14 % en 2017 quand celui apporté par Google a augmenté de 10 % passant à 44 % du trafic fourni.

Traffic apporté aux médias par Facebook et Google

Repositionner Google au centre de sa stratégie.

Ces nouveaux éléments permettent aux médias affectés par cette perte de trafic suite à cette mise à jour, de revoir leur stratégie. Les stratégies SEO et AMP étant au centre de l’actualité.

Cependant des sites comme Minute Buzz ou Brut semblent ne pas être affectés par ces changements. Il serait alors intéressant d’étudier leurs pratiques générant de l’engagement.